ALICE AU PAYS DES MERVEILLES

ÉLÈVES DE LA GRANDE BOISSIÈRE

12 au 14 juin 2018 à 19h30

Théâtre, Centre des arts, La Grande Boissière

Comment un texte aussi connu peut-il encore nous étonner ? Sans doute parce qu’il est traversé par un incroyable courant de fantaisie- certains diront de folie : un lapin qui court après le temps, une Alice qui grandit et rapetisse au gré de ses envies, des reines sanguinaires que plus personne ne prend au sérieux : ne retrouve-t-on pas là quelques personnages de notre quotidien, voire de notre actualité ? Dans l’adaptation de Sébastien Nicot du texte de Caroll, la partie de croquet se transforme en un « articularium » où les pions en présence vont s’affronter à coups de virelangues.
 
Aventure théâtrale, pédagogique et linguistique, entreprise collective, espace d’épanouissement personnel : ce spectacle est un concentré de défis ! Ils sont relevés avec brio par Florence Auvergne-Abric, enseignante pendant de nombreuses années à l’Ecolint et créatrice des Théopopettes, assistée d’Anne Laurent, enseignante à l’Ecole moyenne.
 
Ce spectacle sera le dernier d’une bonne trentaine montés par Florence Auvergne-Abric dans cette même école depuis 1984 !
 
Les participants ont entre 12 et 13 ans, un âge charnière où toute occasion de développer sa confiance, de s’associer à une œuvre commune, de donner du sens à ses efforts aide à la construction d’une indispensable confiance en soi.
 
Valoriser l’engagement et la persévérance est un autre aspect de la démarche, en particulier dans ce monde du « tout, tout de suite », de même que gérer les inévitables moments de découragement et de frustration.
 
Le texte mêle le français et l’anglais, quelques élèves passant eux-mêmes d’une langue à l’autre au cours du spectacle! Certains choisissent la langue qu’ils étudient, optant ainsi pour une manière ludique de progresser.
 
Au-delà du divertissement, le public assiste au résultat d’une véritable expérience formative, à l’émergence de talents, à l’éclosion de personnalités et à la satisfaction, pour les jeunes comédiens, d’avoir participé à un épisode mémorable de leur parcours scolaire.